Tout savoir sur le diagnostic amiante

Totalement interdit depuis 1997, l’amiante, un matériau responsable de plusieurs milliers de pathologies graves tous les ans en France, est toutefois encore présent dans de nombreux bâtiments construits avant cette même année. Le diagnostic amiante, également appelé « repérage amiante » est une des principales mesures en vigueur destinée à réduire le risque d’exposition des populations à l’amiante.

Qu’est-ce que l’amiante ?

Attention, amiante ! Vous avez certainement du tomber une fois sur ce panneau avertissant de la présence d’amiante. L’asbeste de son ancien nom ou amiante est un matériau issu de deux grandes familles de minéraux à texture fibreuse : les chrysolites et les crocidolites.

L’amiante a été utilisé massivement par les industriels pour ses propriétés en matière d’isolation thermique et acoustique, de résistance mécanique et de protection contre l’incendie.

Pour en savoir plus : Qu’est-ce que l’amiante ?

Quels sont les dangers de l’amiante ?

En se détachant des nombreux matériaux et produits utilisés dans le bâtiment, l’amiante, une fibre 400 à 500 plus petite qu’un cheveux, présente un risque important d’inhalation. Une fois inhalées, les fibres d’amiante contaminent les voies respiratoires et les poumons et sont à l’origine de plusieurs maladies graves : plaques pleurales, cancer des poumons, asbestose…

Le caractère cancérogène de l’amiante est connu depuis les années 50 mais c’est un rapport de l’INSERM en 1996 qui accélère son interdiction totale à partir du 1er janvier 1997.

En France, chaque année, 1500 à 2400 cas de cancers des poumons sont liées à l’exposition professionnelle à l’amiante (sans compte toutes les pathologies induites par l’exposition à l’amiante).

Pour en savoir plus : Quels sont les dangers de l’amiante ?


L’amiante dans les bâtiments

L'amiante dans les bâtiments

Faux plafonds, flocage de plafond, cages d’ascenseur, calorifugeage, couverture de toits  et canalisations en amiante-ciment, dalles vinyle-amiante pour revêtements de sols : la liste des matériaux et produits contenant de l’amiante toujours présents dans des bâtiments est telle qu’elle donne une idée précise du travail pharaonique de repérage et de désamiantage à venir.

Comme vous pouvez le voir au sein de cette illustration provenant du guide « L’amiante dans les bâtiments » édité par le Ministère des Solidarités et de la Santé en 2014, l’amiante peut être présent partout dans une maison.


Vente, location, travaux : quels sont les diagnostics amiantes obligatoires ?

La réforme amiante de 2012 a apporté beaucoup de modifications au diagnostic existant et en a crée un nouveau : le Diagnostic Amiante des Parties Privatives. Mais si l’État a tenté d’apporter plus de clarté et de compréhension de l’information sur le risque amiante, force est de reconnaître qu’il n’est pas simple de s’y retrouver. Mesures de désamiantage, repérage avant vente/travaux/démolition, établissements recevant du public : bref, pas facile de s’y retrouve. C’est pourquoi notre guide vous présente tous les diagnostics amiantes obligatoires et vous aide à savoir si vous êtes concernés par une de ces obligations.